jeudi , 21 juin 2018
Home / Loisirs / Animaux / L’œdème pulmonaire chez le chien : Urgences du chien
oedeme pulmonaire du chien

L’œdème pulmonaire chez le chien : Urgences du chien

Votre chien a-t-il des difficultés respiratoires ? Faites attention à ce que ce ne soit pas un œdème pulmonaire. Cette dernière n’étant pas une véritable maladie, mais plutôt un symptôme dû à plusieurs causes. Dans le cas où les signes de l’œdème pulmonaire apparaissent, faites rapidement appel au vétérinaire pour la survie de votre petit compagnon.

Mieux connaître l’oedème pulmonaire du chien pour mieux le gérer

L’œdème pulmonaire désigne la présence d’eau dans le poumon (ou plus précisément dans les alvéoles pulmonaires). Avec l’accumulation de liquide dans cet organe, votre chien aura du mal à respirer, car son organisme ne reçoit plus assez d’oxygène (détresse respiratoire). Les échanges d’air rempli d’oxygène entre les capillaires sanguins et le poumon sont bloqués par cette stagnation au niveau du poumon. Dans le cas d’un œdème aigu du poumon, faites rapidement appel à votre vétérinaire, car c’est une urgence qui peut mettre en danger la vie de votre chien. Pour le reconnaître, vérifiez si votre chien tousse, ou s’il a des difficultés à respirer et se montre affolé (sa respiration peut être bruyante et dans les cas graves, il peut cracher une mousse blanche rosée)

Repérez l’origine du mal

Diverses causes peuvent provoquer un œdème chez le chien :

  • Habituellement, la cause principale est cardiaque (œdème cardiogénique). Dans ce cas, c’est souvent dû à une insuffisance de battement de la partie gauche du cœur de votre chien. Celle-ci ne pompe pas assez bien le sang provenant des poumons qui fini par stagner. Les problèmes de cœurs de votre chien peuvent être dus quant à eux par : une maladie dégénérative de la valve mitrale, une sténose mitrale, une cardiomyopathie dilatée, une sténose aortique ou une persistance de canal artériel, etc.
  • Si ce n’est pas un trouble cardiaque, l’œdème de votre chien peut s’expliquer par une surcharge du volume sanguin lors d’une réhydratation massive ; peut-être dû à une lésion directe du poumon (par inhalation de gaz ou fumée toxique ou de produits chlorés, …) ; une infection de celui-ci (par obstruction des voies respiratoires supérieures, par injection de venin ou même par une électrocution, …)

Dans les cas avérés, comment les soigner ?

Dans les cas graves d’œdème aigu du poumon (dont les signes sont : une difficulté respiratoire, l’affolement et le crachat de mousse blanche rosée), emmenez votre chien chez le vétérinaire le plus proche ou un vétérinaire de garde dans le cas où les symptômes apparaissent dans la nuit ou les jours non-ouvrables. Il s’agit en effet d’un cas urgent qui peut provoquer la mort de votre chien. Une fois hospitalisé, votre chien sera mis sous oxygène et des traitements adaptés viendront évacuer le liquide des poumons. Dans le cas d’un œdème moins grave (simple toux), consultez tout de même un vétérinaire pour éviter que son cas ne s’aggrave. Il peut arriver que des chiens souffrent de problèmes cardiaques. Il est ainsi recommandé de faire des suivis réguliers de leur état de santé pour que cela ne se transforme pas en œdème pulmonaire cardiogénique.

A propos de André Alanore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *