samedi , 18 novembre 2017
Home / Gastronomie / Charcutier-traiteur : Un métier noble particulièrement en vogue

Charcutier-traiteur : Un métier noble particulièrement en vogue

Bien qu’en devenant charcutier-traiteur, on se doit de réaliser des tâches pénibles, il ne faut pas oublier que ce métier noble est de plus en plus en demandé. En effet, plusieurs établissements dans l’univers de la restauration, mais aussi de la vente ont besoin de tels profils.

Description du poste de charcutier-traiteur

Spécialiste de la transformation et de la conservation de la viande, le charcutier-traiteur est également maître dans l’art de cuisiner. Il faut souligner qu’il réalise principalement des produits de salaisons, des pâtés, des jambons et autres charcuteries à base de volaille et de viande.

Concernant les évènements et autres réceptions, il est possible que ce professionnel concocte des préparations chaudes comme froides. Savoir préparer un buffet est également une compétence-clé chez un charcutier-traiteur.

Pour réaliser toutes ces tâches, le charcutier-traiteur doit souvent rester debout et doit être confronté à la froideur de la chambre froide. Aussi, il doit transporter des carcasses de viande dont l’odeur n’est pas toujours agréable durant toute la journée. L’hygiène devant être toujours respectée dans le monde de la restauration, le charcutier traiteur est souvent amené à nettoyer son lieu de son travail.

En somme, le charcutier-traiteur doit être en excellente forme physique tout en ayant une dextérité au-dessus de la moyenne.

Comment devenir charcutier-traiteur?

Plusieurs formations permettent d’accéder au poste de charcutier-traiteur. L’apprenti peut notamment passer son CAP charcutier-traiteur ou un CAP cuisinier. Les diplômes professionnels suivants donnent aussi accès à ce métier : MC « employé traiteur », BP « cuisinier », BP « charcutier-traiteur » ou en « arts de la cuisine », CQP, Bac Pro« boucher-charcutier-traiteur » et enfin le Brevet des Métiers « charcutier-traiteur ».

À la fin de leurs études, les étudiants peuvent devenir un artisan charcutier, un ouvrier ou s’installer à leur compte. Cette dernière solution est la plus pertinente, mais elle exige quelques investissements indispensables (achat du matériel, communication,…).

Enfin, il est intéressant de souligner que le charcutier-traiteur peut exercer dans divers secteurs, dont le commerce, l’immobilier, l’hôtellerie, la restauration ou encore le tourisme. Les débouchés sont donc diversifiés et les demandes sont de plus en plus nombreuses.

A propos de Léna Rousseau

Check Also

plancha gaz

Comment choisir sa plancha gaz ?

Une bonne plancha à gaz doit être solide, robuste et disposer de plusieurs caractéristiques : …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *